Au cœur de la tempête

xcover-3596Au cœur de la tempête est le second tome de la trilogie shonen « La légende des 3 galions » de Nasim Hamou. L’histoire se situe dans les Caraïbes pendant l’âge d’or des pirates, au début du XVIIIe siècle. Dans le premier tome, nous avions fait la connaissance de Ali au pied léger et de son ami Mamadou qui à la suite de diverses péripéties vont se libérer de leur condition d’esclave pour s’emparer d’un navire – l’Aquilon – et monter leur propre équipage, un équipage étrange et qui pourtant en quelques mois va se tailler une réputation, d’efficacité et d’humanité. En effet, Ali se débrouille pour ne tuer personne lors de ses pillages. À l’inverse, le capitaine Alastair recevra son surnom de Tranchegorge parce qu’il ne fait aucun prisonnier. Ces deux capitaines se vouent une haine farouche et ont juré de s’éliminer mutuellement. Un jour, la rumeur amène jusqu’à eux l’histoire de trois galions espagnols chargés d’or qui se sont perdu corps et bien. Tous les pirates des Caraïbes vont alors se lancer à la poursuite de ce trésor.

Les personnages :

Ce tome reprend tous les personnages du tome précédent. Mais il s’en rajoute quelques-uns.

  • Marjorie DuFleuret : c’est la mère d’Alexandre DuFleuret, le navigateur de l’Aquilon.
  • Pierre Duval : le nouveau mari de Marjorie.
  • Pierre de l’Allant : un homme de main de Pierre Duval.
  • Pascal DuFleuret : le père décédé d’Alexandre. Il n’apparaît pas en tant que tel dans l’histoire, mais est souvent cité.
  • Les Bandits du diable verts : un groupe de bandits opérant au Havre et ses environs.
  • Compagnie occidentale du Commerce : guilde commerçante qui cherche à développer ses activités en Amérique.

L’histoire :

Elle reprend quelques mois après les événements du tome précédent. Ali, toujours en quête des trois galions perdus va se lancer sur la piste d’un pirate français capable de lui donner des informations. Malheureusement, il n’y aura pas de galions au bout. À la suite de cet échec, l’équipage va se rendre au port du Havre afin de permettre à Alexandre de retrouver sa famille pour un temps. Mais ce voyage au Havre est en fait un piège. Alexandre doit livrer Ali à son commanditaire en échange de quoi il pourra garder l’Aquilon et son équipage qui deviendra un honnête navire corsaire. Au cours du voyage vers leur destination, Alexandre découvrira Ali progressivement, et il comprendra comment cet ancien esclave a pu rassembler un équipage aussi exceptionnel autour de lui.

Mon avis :

Ce roman est centré autour de trois actions principales : une collaboration de pillage avec le pirate Rackam, une visite en Martinique afin de recueillir des renseignements sur les trois galions et une visite au Havre pour ramener Alexandre – le navigateur – auprès de sa famille. Il constitue le tome 2 d’une trilogie. Il n’a plus l’attrait de la nouveauté, l’équipage est constitué et la routine du pillage s’est mise en place et l’acmé de l’action, se produisant dans le dernier tome, n’est pas encore arrivée. Le fait est que si on prend toutes les trilogies célèbres de la littérature, le livre 2 est toujours le moins bon (relisez « Les deux tours » de Tolkien et vous comprendrez ce que je veux dire).

Et pourtant, « Au cœur de la tempête » échappe à ce travers. Alors que dans le tome 1, Ali et son équipage, était toujours victorieux au point de se tailler une réputation d’invincibilité, ici, on découvre un Ali faillible, qui commet des erreurs et doute de lui. En effet, l’équipage est toujours aussi bon – l’épisode où Urumi à elle seule met en déroute un équipage et coule un navire est un grand moment – Ali, qui a toujours tendance à faire confiance, à la limite de la naïveté, va se faire tromper à plusieurs reprises. En fait, toutes les expéditions de ce livre vont se révéler catastrophiques alors que – et c’est là le paradoxe – il aura été à chaque fois vainqueur.

Une autre nouveauté de ce roman est qu’il va se tourner vers d’autres membres de l’équipage et nous donner un aperçu de leur passé. Dans le tome précédent, c’était l’enfance et la formation d’Urumi qui était ainsi évoqué. Dans celui-ci, c’est Wilhelm qui sera traité. On apprendra comment il a pu devenir un aussi bon tireur et pourquoi il a quitté le Saint Empire pour devenir pirate dans les Caraïbes. Toutefois, les deux personnes qui concentrent autour d’eux la majorité de l’histoire sont Alexandre et Victoria. On comprend comment un noble, fils du propriétaire d’un port du Havre a dû quitter la France pour échouer dans les Caraïbes. Et si le passé de Victoria est à peine ébauché (elle est originaire de Jameston en Virginie), elle prend quand même une grande place dans le récit. Et si on savait qu’elle était une belle femme, on découvre à quel point elle l’est : si belle que sa mère verrait d’un bon œil une union entre elle et son fils malgré son ascendance roturière.

J’ai relevé deux petits bémols dans l’histoire. Minimes tous les deux et concernant l’épisode qui se passe au Havre. Tout d’abord, les gentils de l’histoire sont très gentils et les méchants très méchants. Urumi en fuite va recevoir l’aide d’une bande de brigands qui va l’héberger, la nourrir et la cacher quelque temps. Ou encore la mère d’Alexandre qui va aider Victoria sans se poser de questions, même en faisant prendre des risques à ses filles. Le second point concerne la circulation dans le Havre. Il ne devait pas y avoir beaucoup d’Asiate ou d’homme noir en liberté dans le port au XVIIIe siècle. À Marseille, avec des navires en provenance d’Orient et d’Afrique, les choses auraient été différentes. Mais le Havre, tourné vers le commerce américain et du nord-est de l’Europe était plus homogène point de vue de la population. Et les seuls africains que l’on y trouvait étaient des esclaves en transit. Et les Asiatiques, il n’y en avait aucune. Or la population ne marque aucun étonnement à en voir dans les rues, à peine un léger intérêt.

Ce roman se révèle être une excellente suite au tome 1 avec des personnages faillibles, qui acquièrent de la profondeur, des doutes, des rebondissements et du suspense.

Liens

Fiche technique

  • Titre : Au cœur de la tempête
  • Série : La légende des 3 galions, tome 2
  • Genre : aventures/shonen
  • Auteur : Nasim Hamou
  • Éditeur : L’aquilon
  • Date de sortie : 7 août 2019
  • ISBN : 978-2-954698-74-8

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s