Anonymat

Anonymat est un court roman écrit par une jeune auteure et publié en autoédition par Célia Berton. Il retrace les aventures d’un groupe d’adolescents, les enfants de la Lune, qui doivent combattre la descendance du soleil. De ce combat dépendra l’avenir de l’humanité. Ce roman est un premier tome qui raconte comment les enfants de la lune se sont trouvés et réunis. La lutte elle-même fera l’objet d’une suite. C’est une histoire fantastique mâtinée de romance comme c’est souvent le cas dans la littérature young adult.

 

Les personnages

  • Celeste est l’héroïne du roman et la narratrice. Orpheline d’origine antillaise, elle est adoptée par une famille canadienne et vit à Alberta.
  • Sylver est un nouveau venu à Alberta. Antillais lui aussi, il va se retrouver dans la même école que Céleste. Les amies de la jeune femme n’auront alors de cesse d’en faire un couple.
  • La lune est également un personnage important du roman.

Les autres personnes constituent l’entourage de Céleste : ses parents, ses amies et naturellement, les autres enfants de la lune.

 

Le scénario

L’histoire de la lutte entre le soleil et la lune par l’intermédiaire de leurs enfants, créés de toute pièce pour l’occasion et dotés de pouvoirs spéciaux et assez originale en elle-même pour susciter de l’intérêt. Incohérences dans les situations, mais également temporelles, comme les amis de Céleste qui arrivent à Alberta moins de douze heures après qu’elle ait appris ce qu’elle était. C’est dommage parce que beaucoup pourraient être facilement évitées. Dans l’exemple cité, il aurait suffi que les amis arrivent une semaine plus tard pour que cela passe sans que l’histoire soit modifiée.

 

Mon avis

Anonymat présente beaucoup de qualités, mais également beaucoup de défauts. Elle donne l’impression que le processus de création n’a pas été achevé, qu’il s’est limité aux premières étapes. L’histoire pourrait être bonne si elle était retravaillée. Et c’est cela qui est regrettable, l’auteur n’a pas écrit une mauvaise histoire. Elle ne l’a juste pas terminée. Célia possède une belle plume et sait manier les mots pour créer un roman agréable à lire. Elle a même réussi à échapper au piège habituel de la narration à la première personne, ou presque. Mais ces qualités sont gâchées par les incohérences dans le scénario, la bascule continuelle entre le présent et le passé, et les fautes d’orthographe. Mais elle présente aussi des qualités. En général, les histoires fantastiques YA sont basées sur une romance, une jeune fille normale qui rencontre un beau gosse se révélant être en fin de compte un vampire ou un loup-garou ou tout autre être du même genre. Anonymat échappe à cette trame pour en créer une originale. Céleste, l’héroïne n’est pas une humaine projetée dans une lutte, mais un élément central de cette lutte. De même qu’elle, le beau gosse de service n’est pas un être surnaturel qui va l’instruire dans son combat. Non, ils vont apprendre ensemble. Sur ce plan, la trame se démarque nettement de ce que l’on trouve généralement dans ce genre de littérature. Placer l’histoire au Canada change agréablement de la tradition qui consiste à tout situer aux États-Unis (même Maxime Chattam a localisé sa saga de fantasy Autremonde aux US). Ce pays est suffisamment proche de son puissant voisin tout en ayant son identité propre. Toutefois, ces caractéristiques canadiennes mériteraient d’être creusées. Par exemple, ces deux monuments de la gastronomie canadienne que sont le sirop d’érable et la poutine ne sont pas cités. D’ailleurs, on ne sait pas si on se trouve dans la partie anglophone ou francophone du Canada. Malgré cela, il m’a permis d’apprendre un certains nombre de chose que j’ignorais sur ce pays.

Si je devais donner un conseil à l’auteure, se serait de corriger les incohérences, de retravailler les dialogues, d’accentuer les spécificités canadiennes et de vérifier la grammaire pour en faire le bon roman YA qu’il mérite d’être.

Liens

Fiche technique

  • Titre : Anonymat
  • Genre : fantastique
  • Auteur : Celia Berton
  • Éditeur : Edilivre-Aparis
  • Date de sortie : 9 novembre 2016
  • ISBN : 978-2-334225-03-8

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s